Histoire des arts

Une nouvelle option pour les classes de seconde, première, et terminale verra le jour à la rentrée de septembre.

Pour tout savoir sur cette option, cliquez sur l'image...

Présentation de l'enseignement Histoire des Arts

Le Lycée Louis Barthou est le seul établissement du département proposant l’histoire des arts qui est un enseignement de culture artistique fondé sur une approche des œuvres et des formes des grands domaines artistiques ( peinture, sculpture, architecture, musique, photographie, cinéma, danse, théâtre, arts de rue...), confié à une équipe d'enseignants de différentes disciplines. Il est important de noter qu’aucune pratique artistique n’est exigée. 

Cet enseignement contribue à développer les capacités d’analyse, de synthèse et favorise l’épanouissement de la sensibilité des élèves au contact des œuvres les plus diverses.  Ainsi le travail en classe et à partir des ressources documentaires - en particulier celles offertes par les technologies de l'information et de la communication - se fonde-t-il sur le contact direct avec les œuvres, dans leur matérialité et leur environnement : visites de musées, de quartiers et monuments en lien avec le patrimoine régional ; découvertes de films d'art et d'essai, pièces de théâtre, travail avec le conservatoire et l'orchestre de Pau ; sorties pédagogiques (voyages en Espagne, à Paris...)

L'histoire des arts permet de décrire des œuvres, de les présenter, de les analyser, de les comparer. Il place les créations artistiques dans leur époque pour expliquer leur apparition, aborder les motivations de leurs créateurs, comprendre les œuvres et leurs techniques de fabrication.

Histoire des arts en classe de seconde

En Seconde, il s'agit de l'enseignement d'exploration Patrimoine/Histoire des arts.
Cet enseignement est de 1h30 par semaine. Il met l'élève en contact avec le patrimoine local et les acteurs de la vie artistique.


En savoir plus B.O n°4 du 29 avril 2010

Remarque: avoir étudié Histoire des Arts en seconde ne détermine en rien l'orientation en première. Aussi, les élèves de Seconde ayant suivi histoire des arts pourront accéder à une première S, ES, STMG comme à une première L; le choix de cet enseignement n'est pas déterminant en ce sens.

L'étude de l'Histoire des Arts peut être poursuivie en première, quelle que soit la section, mais avec des horaires différents.

Histoire des arts en classe de première

En classe de première deux possibilités sont offertes :

  • soit l'option facultative 3 heures par semaine qui est ouverte à toutes les séries,
  • soit l'option de spécialité, 5 heures par semaine, qui est réservée aux classes de la série littéraire L. Dans cette série, les élèves peuvent donc cumuler les deux options s'ils le souhaitent.

Les programmes diffèrent selon l'option :

  • L'option facultative traite - sur la période XIX°/XX° siècle - de la question du paysage dans les arts, de l’architecture et de l'urbanisme …
  • L'option de spécialité étudie - sur la période 1815/1939 -  les relations entre les arts et les innovations techniques, les nouveaux courants artistiques...

En savoir plus B.O n°9 du 30 septembre 2010

Histoire des arts en classe de terminale

En terminale, tout comme en première, l'élève a le choix entre:

  • soit l'option facultative, 3 heures par semaine, ouverte à toutes les séries, qui fait l'objet d'une épreuve orale au baccalauréat (seuls sont retenus les points supérieurs à 10 sur 20)
  • soit l'option de spécialité, 5 heures par semaine, réservée aux élèves de la série L, qui fait l'objet d'une épreuve écrite et orale au baccalauréat. (les élèves de cette série peuvent cumuler les deux options s'ils le souhaitent)

Dans les deux cas l’enseignement peut être intégré directement en terminale, même sans avoir suivi histoire des arts auparavant en 1ère et/ou seconde.

Les questions étudiées répondent à un programme national qui varie selon les années.

Baccalauréat 2016

  • Option facultative, deux questions: patrimoine, représentations et mémoire du travail, scénographier l'art.
  • Option de spécialité, trois questions: l'Art Nouveau, Michel-Ange, l'art et le sacré.

En savoir plus B.O. N°1 du 01 janvier 2015