Petit poème d'élève 3

Quand les armes se lèvent, et les bouchers tombent

Quand le ciel pleure amèrement des avions et des bombes

Explique-leur, poète, pour tes amis tombés

Qu'ils peuvent détruire nos villes, mais jamais nos idées