La spécialité Informatique et Sciences du Numérique

A qui s'adresse la spécialité ISN ?

La spécialité ISN s’adresse à des élèves ayant un goût prononcé pour l’informatique et qui désirent soit appliquer leurs connaissances dans le cadre d’un enseignement scolaire ou bien tout simplement découvrir de nouveaux champs d’application de cette discipline.

 

Le programme :

Le programme s’articule autour de quatre parties :

- La représentation de l’information
Représentation binaire, opérations booléennes, numérisation, compression, …

- L’algorithmique
Lire, comprendre et concevoir un algorithme simple. Introduction aux algorithmes plus avancés.

- Langages et programmation
Programmer un algorithme (type de données, fonctions, ..).
Les langages utilisés au lycée sont Java et Python.
On abordera aussi le langage HTML.

- Architectures matérielles
Architectures d’un ordinateur, d’un microprocesseur, d’un microcontrôleur (Mémoire, UAL, périphériques), d’un réseau (adressage, routage, supranationalité des réseaux).
Initiation à la robotique et l’informatique industrielle.


Organisation :

Les élèves travaillent un maximum lors des séances hebdomadaires de 2h en disposant d’un ordinateur chacun. Les échanges de documentations entre enseignant et élèves se font largement par le biais de l’ENT CyberPartage.

L’implication des élèves dans la matière se fait sous forme de plusieurs projets tout au long de l’année. Les élèves sont regroupés par 3 ou 4 et ont pour objectif de résoudre un problème concrêt. Les compétences mises en jeu au cours du développement d’un projet peuvent être regroupées ainsi :
- proposer une analyse du problème par une approche fonctionnelle qui réponde aux besoins ;
- conduire des recherches documentaires ;
- concevoir des programmes en autonomie ;
- gérer les étapes de l’avancement du projet en dialogue et en interaction avec le professeur.

Il est attendu que chaque élève s’implique dans son groupe et apporte sa pierre à l’édifice. Le travail est orchestré par l’enseignant qui délivre les notions de base et, si nécessaire, des éléments de réponse afin que le projet puisse aboutir. Celui-ci se concrétise par la remise d’un travail écrit de 5 à 10 pages, avec parfois un exposé oral afin de se préparer à l’épreuve du baccalauréat. L’enseignant évalue chaque élève par rapport à son implication et son travail dans le groupe.


Evaluation pour le baccalauréat :

L’épreuve est indépendante des matières scientifiques. Elle se fait individuellement en cours d’année sous forme d’un oral de 20 min.
La note compte coeff 2 pour le baccalauréat.

Ainsi, un élève qui choisit la spécialité ISN aura comme coefficients :
- maths : 7
- physique-chimie : 6
- SVT : 6
- ISN : 2
Tous les détails dans le BO spécial n°7 du 6 octobre 2011 .
 

La spécialité Sciences et Vie de la Terre

Alerte reforme

HORAIRE : 2 heures en groupes à effectif réduit

Objectifs de cet enseignement

L’enseignement de spécialité se doit d’être délibérément concret.
Les objectifs de connaissance sont modestes, mais ils doivent être acquis grâce à la mise en œuvre de démarches d’investigation (fondées sur le raisonnement, l’observation, l’habileté expérimentale, le débat argumenté, …)

La spécialité Mathématiques

Alerte reforme

Le programme aborde deux thèmes très différents :

Thème 1 : Arithmétique

On approfondit les notions de division euclidienne et de nombres premiers.
Application dans les codages numériques (codes barres, codes bancaires, n° INSEE,…)
Application dans la cryptographie (sécurisation et confidentialité des messages)

La spécialité Physique-Chimie

Alerte reforme

En plaçant l’élève en situation de recherche et d’action, l’enseignement de spécialité sciences physiques lui permet de consolider les compétences associées à une démarche scientifique.
Chaque élève est ainsi amené à développer trois activités essentielles chez un scientifique :

  • la pratique expérimentale ;
  • l’analyse et la synthèse de documents scientifiques ;
  • la résolution de problèmes scientifiques.